Projet de Riposte d’Urgence et d’Appui au Programme NAFA

Présentation du Projet de Riposte d’Urgence et d’Appui au Programme NAFA

L’objectif de développement du PRU-APN est de développer les éléments constitutifs d’un système national de protection sociale réactif aux chocs et d’accroître l’accès des ménages pauvres et vulnérables à des filets de sécurité sociale.

Objectif du PRU- APN

L’Objectif de Développement du Projet (ODP) est de : développer les éléments constitutifs d’un système national de protection sociale réactif aux chocs et d’accroître l’accès des ménages ciblés à des filets sociaux sensibles aux chocs.

Les composante du PRU-APN

Le projet a pour mandant la mise en œuvre des cinq composantes citées ci-dessous.

Les composantes du projet PRU-APN sont les suivantes ;

  • Composante 1: Transfert monétaire d’urgence (phase 1)

La Composante 1 soutiendra donc à la fois un programme de transferts monétaires d’urgence pour soutenir la résilience des ménages vulnérables à la COVID-19 et la conduite d’activités de communication, de sensibilisation et de mesures d’accompagnement qui viendront compléter les versements et alerter les populations bénéficiaires sur la COVID-19 et les mesures de protection à appliquer.

  • Composante 2: Transfert monétaire et mesures d’accompagnement au titre du Programme NAFA (phase 2)

La seconde phase du Projet succèdera à la première et appuiera la transition de l’intervention de transferts monétaires d’urgence vers le Programme NAFA de transferts monétaires « classiques » aligné sur la vision et le mandat de l’ANIES.

Elle offrira des transferts monétaires aux 40 pourcent les plus pauvres de la population des zones ciblées et des mesures d’accompagnement pour le renforcement du capital humain axées sur l’augmentation de la productivité des ménages et de leur résilience aux chocs.

Deux types d’appui productif (paquets de mesures) seront conçus. Un paquet très léger additionnel aux mesures d’accompagnement en développement humain à délivrer aux 136 000 ménages devant recevoir les transferts monétaires réguliers. Et un paquet de mesures d’inclusion productive complet s’inspirant des expériences pilotes régionales à offrir à 15 000 ménages.

  • Composante 3: Renforcement des institutions de protection sociale et des systèmes de prestation réactifs aux chocs.

La Composante 3 soutiendra le renforcement des capacités et la consolidation des systèmes nécessaires à la prestation des interventions d’urgence et aux travaux préparatoires à la mise en place d’un programme national de filets sociaux à long terme mené sous la responsabilité de l’ANIES.

  • Composante 4 : Gestion du projet et suivi et évaluation

Cette Composante financera les dépenses liées à l’achat de biens, de travaux, de services de consultants et de tout autre service nécessaires à la gestion quotidienne, à la mise en œuvre et au suivi des activités liées au Projet. Cette Composante couvrira aussi le développement de matériel de communication et de plaidoyer pour l’ANIES et ses activités.

  • Composante 5. Réponse urgente éventuelle (ERC)

Au besoin, cette composante serait financée par les ressources de dons/crédits non utilisées par d’autres composantes sur demande du gouvernement à la suite d’une crise ou urgence éligible

Zones d’intervention du PRU-APN

Les zones d’intervention du projet sont les préfectures de Gaoual, Forécariah, Kindia, Beyla, Dabola, Kérouané, Kouroussa, Mamou et Tougué, ainsi que les cinq communes de la ville de Conakry. (A accompagner par la carte de zonage du projet)

Portefeuille du financement Additionnel

Le financement additionnel va étendre les activités du projet parent, sans modifier l’objectif de développement ni les dispositions institutionnelles. Il propose : (a) d’ajouter de nouvelles activités à la composante 1 et d’étendre la couverture des transferts monétaires d’urgence en  réponse à l’insécurité alimentaire croissante ; (b) de restructurer la composante 2, pour tenir compte de l’expansion de la portée du projet et du type d’activités ; (c) de restructurer la composante 3, notamment pour appuyer la collecte des données du registre, le SIG, et le développement d’une nouvelle stratégie de protection sociale. Aussi, cette composante devra  inclure les activités de l’Enquête Harmonisée des Conditions de Vie des Ménages (EHCVM) ; (d) d’augmenter les coûts des  composantes 1, 2, 3 et 4, en conséquence ; (e) d’aligner le cadre de résultats sur les activités nouvellement proposées ; et (f) de reporter la date de clôture et de modifier les projections  de décaissement.

Les principaux axes d’intervention du financement additionnel

Le financement additionnel du Projet Nafa prévoit deux types d’appuis productifs, comprenant un paquet très léger additionnel aux mesures d’accompagnement en capital humain à délivrer aux 136 000 ménages récipiendaires des transferts monétaires réguliers (TMR), et un paquet de mesures d’inclusion productive complet à destination de 15 000 ménages ciblés au sein des potentiels bénéficiaires des TMR.

Les mesures d’accompagnement en capital humain

Les mesures d’accompagnement en capital humain et mesures additionnelles, porteront sur :

Un paquet léger considéré comme une mesure additionnelle à l’ensemble des mesures d’accompagnement en capital humain. Cette mesure pourrait être un module d’initiation aux compétences essentielles d’ordres psycho-sociales (de vie) et en micro-entrepreneuriat. Cette mesure additionnelle permettrait d’imprimer de bonnes pratiques, afin de conditionner des envies de changement d’habitudes et de comportements, plus adaptés au développement de la productivité.

Avec le financement additionnel, cette durée est prolongée, jusqu’en mars 2026.